Le couchsurfing : ou comment héberger quelqu’un en lui proposant son canapé

Outre le transport, l’hébergement fait partie des postes budgétaires les plus coûteux dans l’organisation d’un voyage. Plusieurs mouvements ont cependant fait leur apparition ces dernières années pour aider les voyageurs qui disposent d’un budget réduit. Il existe par exemple le woofing, un concept qui consiste à travailler bénévolement chez des particuliers au cours du voyage en contrepartie d’un lit et des repas. Le couchsurfing, lui, garde le même concept que le woofing, mais on parle surtout de canapé au lieu de lit. Couchsurfing ou surf du canapé est tout simplement le fait de passer d’un canapé à un autre. Cette tendance arrive à séduire bien des voyageurs très aventureux et qui en profitent pour mieux découvrir la culture de la région ou du pays qu’ils traversent.

Un hébergement gratuit de particulier à particulier

Le couchsurfing est à l’origine une entreprise qui a vu le jour aux États Unis en 2004. Cette compagnie à but non lucratif a pour objectif de proposer des services d’hébergement ponctuels et gratuits de particulier à particulier. Un service en ligne a été mis en place pour faciliter la rencontre de l’offre et de la demande et pour que les hébergeurs et les voyageurs puissent communiquer entre eux. Plus le temps passait et plus le concept était devenu populaire, faisant de Couchsurfing une société commerciale. Maintenant, il existe plusieurs sites spécialisés dans ce domaine qui ont pour spécialité la promotion du surf du canapé partout dans le monde. À l’instar des échanges de maisons, cette méthode s’apparente un peu à la colocation temporaire, et pendant laquelle le maître des céans est présent en même temps que son hôte. Ce système est aussi pratique, car celui qui reçoit peut jouer au guide touristique auprès de son invité.

Soigner son profil pour intéresser les hébergeurs/les couchsurfers

Aussi bien l’hébergeur qui veut proposer son canapé que le futur hébergé doivent s’inscrire sur un site spécialisé en couchsurfing. Tout se joue pendant cette première étape, car c’est en fonction de leur profil qu’ils gagneront la confiance des candidats. Il est évident que les logeurs ne seront pas tentés d’accueillir des personnes douteuses chez eux. Les voyageurs doivent aussi penser à leur sécurité et ne peuvent habiter chez des personnes dont ils ne connaissent rien. Pour cela, il faut que chaque profil soit le plus simple et le plus honnête possible pour attirer l’attention des hébergeurs ou des couchsurfers. Les hébergeurs doivent donner tous les détails sur le logement et toutes les contraintes y sont liées comme sa situation géographique, le nombre d’occupants, le type de couchage proposé entre autres.

Le site Couchsurfing dispose d’une fonctionnalité de recherche permettant aux voyageurs de trouver les personnes prêtes à les accueillir pendant leur périple. Une messagerie est aussi disponible pour faciliter leurs échanges. Les mobinautes quant à eux, peuvent accéder à leur profil à partir de leur smartphone grâce à une application. Les services de cette plateforme sont gratuits, mais ses membres peuvent vérifier leur profil pour inspirer plus de confiance au public. Les hébergeurs vérifiés sont également propulsés dans les résultats des recherches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *