La petite histoire du manga : origine, diffusion & succès

Aujourd’hui phénomène culturel incontournable, le manga n’a pas toujours eu cette image grand-public et éclectique. Découvrez aujourd’hui comment celui-ci s’est développé.

Nous vous dirons tous sur les origines du manga, comment il s’est diffusé en France et en Europe. Enfin, vous verrez quelles œuvres incontournables ont permis une plus rapide diffusion.

Les origines du manga

Difficile de déterminer une origine précise du manga, tant la bande dessinée et le style ont toujours imprégnés la culture nipponne. Le terme manga est utilisé dès la fin du XVIIIème siècle avec des œuvres telles que Mankaku zuihitsu (1771) de Kankei Suzuki, Shiji no yukikai (1798) de Kyōden Santō ou Manga hyakujo (1814).

C’est au XXème siècle que le terme est popularisé et prend le sens qu’on lui connait aujourd’hui. Dans les années 40, les premiers mangas tels qu’on les entend sont diffusés, notamment sous la houlette de Osamu Tezuka.

Aujourd’hui, le manga peut se référer à la fois à un style graphique, un format et parfois même à un genre.

La diffusion du manga à travers le monde

Au Japon, le manga est un élément structurant de la vie en société. Il représente près d’un tiers des ventes littéraires totales du pays. La France est, de loin, le deuxième plus gros consommateur de manga. Sur les dernières années, les ventes de manga tournent à plus de 15 millions par ans. Un chiffre qui augmente constamment avec les boutiques de manga en ligne.

Il est intéressant de constater l’évolution du manga en France. Autrefois cantonné à une sombre image violente, le manga s’est démocratisé en s’ouvrant à un public plus large et plus éclectique. 

On trouve aujourd’hui des mangas pour tous les goûts : aventure, action, science-fiction, vie en société, anticipation, humour…

Quels classiques se sont répandus en Europe ?

Le manga s’est largement développé en Europe et peux compter sur quelques figures de proues qui ont parfois porté le genre au rang de chef d’œuvre.

Unanimement salués par la critique ou le public, ces mangas ont été les fers de lance de la diffusion européenne du manga. Parmi les classiques des classiques, on trouve des œuvres d’action comme One Piece ou Dragon Ball Z par exemple. Ce dernier a eu un rôle très important dans la place qu’occupe le manga en Europe.

On trouve aussi des œuvres plus profondes comme le mythique Akira ou les plus récents Death Note et Full Metal Alchemist.

Les mangas peuvent également proposer des œuvres très orientées vers la réflexion métaphysique et existentielle, preuve que le genre n’est pas qu’un simple alignement de scènes d’actions. Neon Genenis Evangelion est un de ces mangas, salué par la critique pour les questions qu’il soulève.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *