Les vaccins indispensables par région

Quels vaccins pour quel voyage ?

Voyager à l’étranger peut conduire à vous exposer à certaines maladies, selon les pays visités. Commencez par prendre rendez-vous, au moins deux mois à l’avance, avec votre médecin traitant : ce sera l’occasion de faire le point sur les vaccinations recommandées.

Les vaccins français courants

Il importe d’abord de vérifier quels vaccins sont à jour et lesquels doivent être refaits.

Sachez d’abord que la rougeole est très présente dans l’ensemble de l’Afrique, tout le sud de l’Asie, les îles Océaniques, ainsi qu’en Turquie et dans la péninsule arabique : vérifiez que vous êtes à jour dans la vaccination si vous êtes né après 1980.

Soyez également très vigilant vis-à-vis de la tuberculose, actuellement en recrudescence dans de nombreux pays d’Afrique, d’Amérique latine, d’Asie, d’Europe centrale et de l’est.

L’Afrique, l’Amérique latine, l’Asie du sud-est sont aussi des zones considérées à risques pour les hépatites A et B.

Enfin, vérifiez que vous et vos enfants êtes correctement protégés contre la diphtérie, la poliomyélite et le tétanos : obligatoires en France, ces vaccinations sont tout autant recommandés en voyage, aussi bien pour les adultes que pour les enfants.

Des destinations à risque

En dehors de ces vaccinations courantes, il vous faut être très vigilant si vous partez dans certaines zones, fortement touchées par des maladies endémiques.

Tout voyage vers l’Afrique sub-saharienne doit vous amener à vous faire vacciner contre la fièvre jaune : c’est obligatoire. De même, pensez à vous prémunir contre la méningite, si le vaccin n’est pas obligatoire il reste très fortement recommandé, surtout dans le Sahel et les zones de savane, lors de la saison sèche.

Il est par ailleurs obligatoire pour effectuer un pèlerinage en Arabie Saoudite.

Le vaccin contre la fièvre jaune est aussi obligatoire si vous souhaitez vous rendre dans certains pays intertropicaux d’Amérique du Sud, et en Guyane.

L’Asie du Sud et l’Extrême-Orient sont, eux, concernés par l’Encéphalite à japonaise, surtout si vous devez vous rendre dans des zones humides ou marécageuses, notamment les rizières.

Par ailleurs, si vous devez vous rendre dans une de ces zones, quelle qu’elle soit, sachez que la vaccination contre l’hépatite A est, sinon obligatoire, du moins très fortement recommandé.

De même, si les conditions d’hygiène ne vous semblent pas optimales (absence d’eau potable ou de tout-à-l’égout), il est opportun de vous faire vacciner contre la typhoïde.

Enfin, l’Europe continentale n’est pas exempte de précautions. Si votre séjour doit se faire principalement à la campagne ou en forêt en Europe du Nord ou de l’Est, mais aussi en Chine, au Japon ou dans le nord de l’Asie Centrale, prémunissez-vous contre l’encéphalite à tiques.

Enfin, n’oubliez pas que ces vaccinations doivent être prévues avec quelques semaines d’avance pour être efficaces au moment du départ : comptez environ deux mois.

Du reste, les vaccins ne protègent pas de toutes les maladies, et la première règle est d’adopter une bonne hygiène, en vous lavant très régulièrement les mains et en étant très vigilant à la provenance des eaux que vous buvez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *