La conduite accompagnée en montagne ou en campagne : quelle est la meilleure école pour être à l’aise au volant ?

La conduite accompagnée est aujourd’hui une méthode de passation du permis de conduire privilégié par 25% des candidats.

Elle permet d’apprendre dans des conditions moins stressantes et de manière plus efficace tout en payant moins. Sa principale qualité est qu’elle permet aux candidats d’obtenir une bonne expérience de la route grâce aux nombreux kilomètres parcourus dans une grande variation de conditions.

Avec cette expérience engrangée, les candidats sont donc plus à l’aise pour pouvoir passer le permis de conduire ainsi que pour prendre la route une fois en sa possession.

Toutefois, malgré ces conditions nombreuses qui apportent beaucoup aux candidats, elles restent significativement différentes en fonction d’où l’apprenant va pratiquer.

 

Un choix fait pour faciliter l’apprentissage

Il est d’usage de s’éloigner des villes pour faciliter l’apprentissage au permis de conduire. Trop d’imprévus, de risques d’accidents et un cadre stressant attendent les candidats qui s’y risqueraient. Les bouchons sont aussi un risque et n’apporteraient rien si ce n’est une perte de temps et la création d’une frustration liée à la conduite pour le candidat et dans le pire des cas une peur de la route. En conduite accompagnée, le superviseur ne dispose pas des pédales pour appuyer l’apprenant il faut donc être prudent. Ainsi, nous vous conseillons fortement de partir vous entrainer à la campagne ou en montagne. Pour les plus assidus d’entre vous la question suivante peut maintenant se poser : le choix de la campagne ou la montagne ?

Choisir la campagne ou la montagne en fonction de son profil

Chacune de ces routes disponibles a ses propres avantages et inconvénients et il est bien sur fortement recommandé si ce n’est obligatoire de suivre l’actualité et mise à jour des routes effectuée par l’Etat. Beaucoup ont ignoré le passage de la limite de vitesse de 90 à 80 en campagne malgré une importante diffusion de l’information.

Pour en revenir sur votre choix, nous vous recommandons de l’effectuer en fonction des critères suivants :

-Evitez de faire trop de chemin. S’il faut pour rejoindre le bon milieu d’entrainement effectuer une longue route cela risquerait d’épuiser celui qui jouera le rôle de superviseur et vous serez moins alerte aux dangers de la route.

-Pensez à l’endroit où vous passerez le permis de conduire, si vous êtes assuré de passer le permis en montagne il serait dommage de ne s’entraîner qu’en campagne.

-Faites attention à l’état des routes. En montagne elles peuvent être enneigées ou boueuses et étroites en campagne, si ces difficultés font parti de la vie de conducteur pour l’apprentissage il sera conseillé d’y être vigilant.

-Enfin, si tous ces critères ont été pris en compte. Vous pouvez prendre en compte que la conduite en montagne peut être relativement plus stressante pour un apprenant en raison des montées et descentes qui peuvent être redoutables pour un débutant.

 

En conclusion, le lieu où vous allez vous entraîner dépend d’une multitude de critères et il est important qu’ils soient pris en compte pour que l’apprenant soit dans les meilleures conditions le jour de la passation de son permis de conduire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.